Carboneutralité

LEEDMD et d’autres protocoles de bâtiment écologique sont considérés comme étant la première étape vers une industrie du bâtiment plus viable.Cependant, les bâtiments carboneutres font partie de la prochaine génération de bâtiments écologiques qui tiennent compte d’exigences plus rigoureuses en ce qui a trait aux normes environnementales dans l’industrie du bâtiment. Il y a au moins quatre niveaux de bâtiments carboneutres, tel que défini par Terri Meyer Boake :

Bâtiments à consommation énergétique nette zéro :Bâtiments qui, sur une base annuelle, n’utilisent pas plus d’énergie que ce qui est fourni par des sources d’énergie sur place.Les bâtiments peuvent quand même produire du carbone en brûlant des biocarburants comme la biomasse, des copeaux de bois, d’autres déchets, etc. Seule l’énergie opérationnelle est considérée dans l’analyse.

Bâtiments carboneutres :Comme les bâtiments à consommation énergétique nette zéro, mais il n’y a aucune production de carbone provenant de sources d’énergie renouvelable (p. ex., énergie éolienne, énergie solaire). Seule l’énergie opérationnelle est considérée dans l’analyse.

Bâtiments carboneutres holistiques : Réduisent les émissions de carbone associées à tous les aspects du projet. Ceci comprend la construction, les matériaux et l’énergie opérationnelle. L’énergie opérationnelle et l’énergie grise des matériaux de construction sont considérées dans l’analyse.

Bâtiments carboneutres complets :Comme les bâtiments carboneutres holistiques, mais comprennent l’énergie pour le transport, la fonction du bâtiment et la contribution en carbone du transport des occupants.C’est la définition la plus rigoureuse d’un bâtiment carboneutre qui comprend tous les aspects des émissions de carbone comme l’énergie opérationnelle, l’énergie grise des matériaux de construction, l’énergie du transport et la fonction globale du bâtiment.

Présentement, il n’y a seulement que quelques bâtiments qui peuvent être considérés comme de vrais bâtiments carboneutres.La réalité, c’est qu’en tant qu’industrie, le secteur du bâtiment est loin depuis des décennies d’atteindre la carboneutralité. Toutefois, étant donné les récentes tendances dans les prix de l’énergie des dernières années, le besoin et le désir d’avoir des bâtiments carboneutres ne feront qu’augmenter. L’industrie du bâtiment fait encore face à des défis en ce qui a trait aux bâtiments carboneutres, comme la création d’une procédure exacte et normalisée pour compter le carbone, de même que de trouver des manières de recueillir et livrer de l’énergie renouvelable à un prix abordable.

Projet de recherche sur les systèmes de bâtiment en acier carboneutre (CN-SBS)

Les fabricants membres des systèmes de bâtiment en acier de l’ICTAB ont commencé cette recherche en 2009 avec pour objectif de concevoir un bâtiment carboneutre pour une application de détail utilisant un système de bâtiment en acier.La phase 1 du projet a été réalisée grâce à un partenariat entre l’ICTAB et l’université de Waterloo.La phase 2 a été réalisée en partenariat avec Enermodal Engineering, la phase 3 a été réalisée en partenariat avec Whiting Design et la phase 4 est présentement en cours de réalisation avec MMM Group. Cliquez sur le lien suivant pour vous rendre sur le microsite dédié au projet afin de voir tous les détails.

Carbon Neutral Steel Building System (CN-SBS) Research Project Micro-site

Cible zéro (Target Zero) - Tata Steel et la British Constructional Steelwork Association (BCSA)

Cible zéro était un programme de travail fondée par Tata Steel et la British Constructional Steelwork Association (BCSA) pour servir de guide dans la conception et la construction de bâtiments viables avec émission faible et nulle de carbone au Royaume-Uni.

Même si ce programme fonctionne au Royaume-Uni, plusieurs des principes de conception peuvent être appliqués au Canada.Le programme a créé 5 rapports de lignes directrices pour 5 types de bâtiment. Vous pouvez consulter ces rapports de lignes directrices sur le site Web Target Zero.